Le sabotage de la place du Commando :
comment Saint-Nazaire tourne le dos à son histoire

La mémoire de l’un des plus grands raids de l’Histoire a été sacrifiée au profit d’intérêts financiers. La place du Commando à Saint-Nazaire, lieu de mémoire qui visait à commémorer l'héroïsme des commandos britanniques, n'existe plus à cette fin ; elle est en train d'être remplacée par un ensemble moderne de bars et de restaurants sans aucun rapport avec le nom du lieu. Pour une mise en valeur de l'histoire du raid et de son importance, voir ICI.

Ci-après, vous trouverez des pages d’informations plus détaillées, qui montrent, en textes et en images, les transformations et les enjeux :


I.
La place du Commando, à Saint-Nazaire, jusqu’en 2015…, voir ICI.

La place du Commando en 2014 (photo : Gardiens du Passé - Eklablog)

 

La place du Commando en 2012 (photo : Sandrine Picaud-Monnerat)

II.
Dernier grand anniversaire sur l’ancienne place du Commando : les 70 ans de l’opération Chariot, le 28 mars 2012, voir ICI. [page en construction]

III.
Saint-Nazaire, année 2017 : transformation en profondeur de la place du Commando, au profit d’intérêts commerciaux , voir ICI. [page en construction]

La place du Commando en avril 2017 (photo : Sandrine Picaud-Monnerat)

 

Image du site Internet de l'ASAF 

IV.
Place du Commando :
prises de position de Sandrine Picaud-Monnerat, voir ICI. [page en construction]

 



V.
Le démantèlement de l'ensemble mémoriel, entre ignorance, mesquinerie et scandale, voir ICI
.

Le canon du Campbeltown en 2017, sur la terrasse de l'écluse fortifiée de la base sous-marine (photo : Lutz Pietschker)