« La réflexion sur la petite guerre à l'orée du xixe siècle : l'exemple de Clausewitz (1810 - 1812) »

Résumé de l’article en français au bas de la présente page // Abstract of the article in English below.


Article publié dans :

Poder terrestre y poder naval en la época de la batalla de Trafalgar, actes du xxxie congrès international de la Commission Internationale d’Histoire Militaire (CIHM), 21-27 août 2005, Madrid, Comisión española de historia militar, 2006, p. 239-256. Peut être commandé par exemple ICI

Cet article est référencé dans la solide base de données bibliographique du site Internet américain clausewitz.com, créé par Christopher Bassford, professeur de stratégie. Voir la « Bibliographie de Clausewitz en français », en suivant le lien Internet ICI.


 

 

* Publié à nouveau en 2009, dans la revue Stratégique : « La réflexion sur la petite guerre à l'orée du xixe siècle : l'exemple de Clausewitz (1810 - 1812) », Stratégique [Paris, diffusion Economica], n° 97/98, 2009, p. 123-147.

-  Pour un résumé de la portée de l’article, voir l’introduction d’Hervé Coutau-Bégarie, « Vers un nouveau cycle clausewitzien », p. 9-10.

-  Vous pouvez lire et télécharger le texte intégral de l'article en cliquant ICI.


 


Résumé introductif en français  

Cet article entame une analyse de la pensée de Clausewitz en matière de « petite guerre » et de guérilla, et ce, à travers son Cours sur la petite guerre (Vorlesung über den kleinen Krieg) dispensé à l’Académie militaire de Berlin en 1810-1811 et en 1811-1812. La réflexion sur l’actualité du xxie siècle ne peut que profiter d’un regard historique sur une tactique qui, mutatis mutandis, est en partie celle des conflits d’aujourd’hui. Or, ce Cours n’a pas fait l’objet encore d’un commentaire approfondi. Du côté français, on peut en partie l’expliquer par le fait que, publié pour la première et la seule fois en allemand en 1966, il n’a pas encore été traduit ; par le fait, aussi, que l’intérêt pour l’histoire de la petite guerre est assez récent. Je me suis attachée à montrer ce que les jeunes officiers de 1810-1812 qui ont assisté à l’enseignement de Clausewitz ont pu retenir de l’essence de la petite guerre perçue et comprise par leur temps ; ce qui a nécessité, à la fois, un retour sur la culture théorique des officiers du temps, et la prise en compte des mutations intervenues dans la manière de faire la guerre depuis l’ère révolutionnaire et les guerres de l’Empire.


Abstract in English

“The reflection on ‘petite guerre’ [kleinen Krieg] at the beginning of the 19th century: the example of Clausewitz (1810-1812)”

This article begins the analysis of Clausewitz's thinking about “petite guerre” and “guerrilla warfare” based on his lecture on the “petite guerre” (“Vorlesung über den kleinen Krieg”) in 1810-1811 and then in 1811-1812 at the War College in Berlin. The reflection on current armed conflicts in the 21th century does benefit from of a historical perspective on such tactics which are – mutatis mutandis – part of contemporary warfare. Now, this lecture of Clausewitz has not been the subject of a thorough study yet. On the French side, this can be partly explained by the absence of a French translation of the lecture, which has been published for the first and only time in German in 1966; this can be explained too by the fact that the interest for the history of the “petite guerre” is still relatively new. In this article, I show what the young commissioned officers who attended the lecture of Clausewitz could learn from the spirit of the “petite guerre”, in the way it was seen and understood in those days. The study of this lecture from this point of view did require a thorough knowledge of the military culture of those officers as well as the consideration of the armed warfare's transformations since the French Revolution era and the Napoleonic Wars.